jeudi 1 mars 2018

Throwback Thursday livresque #65 : Animal de compagnie

Le Throwback Thursday livresque est un nouveau rendez-vous inspiré du "Throwback Thursday" d'Instagram, et créé par le blog BettieRose Books.
Le principe est simple : on partage chaque jeudi une lecture qui correspond à un thème donné.
Le récapitulatif des liens se trouve sur le blog BettieRose Books.

Le thème de cette semaine est :


Animal de compagnie



Je n'ai pas réfléchi bien longtemps à l'annonce du thème d'aujourd'hui. En plus, le livre en question est sorti hier au format poche. Et enfin, ce roman est à la fois pétillant, drôle et touchant, son auteure, adorable. Que demander de plus ? L'animal de compagnie que j'ai choisi est le chihuahua "le plus laid du monde" répondant au doux nom de Woody-Allen. Il s'agit de...


Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski,
un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser
sa vision du monde. 


La conclusion de ma chronique : "Là où tu iras j'irai est une bouffée d'air frais, un roman pétillant qui allie habilement humour et émotion. Marie Vareille maîtrise parfaitement les deux facettes sans pour autant tomber dans les clichés ou dans le pathos. Un livre qui fait un bien fou. Une petite pépite ♥♥♥ A lire d'urgence !"

Là où tu iras j'irai, Marie Vareille, Le Livre de Poche, 28 février 2018, 352 pages, 7,70 €.



Je vous souhaite de belles lectures.

A cet après-midi pour ma sélection de sorties poches ^^



3 commentaires:

  1. ouiiiiiiiiiiiii le chihuahua qu'est ce que j'ai rigolé quand j'ai lue la description de ce chien, c'est vrai que quand t'en voie dans la rue c'est pas hyper beau comme chien.
    Bonne idée que tu as eue.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais complétement oublié ce chien, alors qu'il m'avait bien fait rire lors de ma lecture^^

    RépondreSupprimer
  3. Ton avis donne envie. En plus si comme tu dis il est en livre de poche, il va de ce pas rejoindre ma WL et peut être ma PAL pour cet été !

    RépondreSupprimer