mardi 27 février 2018

Top Ten Tuesday #28 : les 10 romans que j'aimerais relire

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon un thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a été initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine. Le récapitulatif des liens se trouve sur son blog.

Le thème d'aujourd'hui est :


Les 10 romans que j'aimerais relire


Relire des livres qu'on a aimés. Qui nous ont fait rêver. Qui ont changé notre vision des choses. Qui nous ont fait voyager. Qui ont été importants pour nous à une étape de notre vie. N'est-ce pas nécessaire ? Ressourçant ? Je devrais le faire plus souvent. Malheureusement, je n'arrive pas à trouver le temps nécessaire pour redécouvrir mes anciennes lectures. Il faudrait vraiment que j'y remédie.
Quels sont les romans que j'aimerais relire ? Voici mon top 10.




1. Les Noces barbares, Yann Queffélec


C'est le roman qui m'a fait découvrir la littérature. Celle qui a du style, celle qui est mature, mais aussi celle qui peut nous fait pleurer. Depuis un long moment, j'ai envie de le relire (j'avais 13 ou 14 ans lorsque je l'ai lu la première fois). Je l'ai récupéré chez mes parents récemment... j'espère le lire cet été ou un peu plus tôt.


Fruit d'une alliance barbare et d'un grand amour déçu, Ludovic, enfant haï par sa trop jeune mère - Nicole et ses grands-parents, vit ses premières années caché dans un grenier. La situation ne s'arrange guère après le mariage de Nicole avec Micho, brave et riche mécanicien qui cherche à protéger Ludovic. Hantée par ses amours brisées, sombrant dans l'alcoolisme et méprisant son mari, la jeune femme fait enfermer son fils dans une institution pour débiles légers. Mais Ludovic n'est pas l'arriéré qu'on veut faire de lui. Il ne cesse de rêver à sa mère qu'il adore et qu'il redoute. Même une première expérience amoureuse ne parvient pas à l'en détourner. Son seul but, son unique lumière : la retrouver. S'enfuyant un soir de Noël, il trouve refuge sur la côte bordelaise, à bord d'une épave échouée, écrit chez lui des lettres enflammées qui restent sans réponse. Et c'est là-bas, sur le bateau dont il a fait sa maison, que va se produire entre Nicole et son fils une scène poignante de re-connaissance mutuelle - qui est aussi le dernier épisode de leurs noces barbares.


2. Vipère au poing, Hervé Bazin


Au collège, mon professeur de français m'avait prêté Vipère au poing afin que je réalise une fiche de lecture sur ce livre. Je n'avais pas vraiment envie de le lire. Finalement, je l'ai adoré. J'ai ri, j'ai été bouleversée, j'ai méprisé Folcoche. Un classique inoubliable, que j'ai hâte de relire. Il faut juste que je m'achète le livre car j'ai dû rendre l'exemplaire que j'ai lu à mon professeur, à contrecœur. 







3. Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, J.K. Rowling


C'est mon tome préféré de cette saga mythique. J'essaie de relire un tome tous les étés.











4. Je ne t'aime pas Paulus, Agnès Desarthe


Qu'est-ce que j'ai pu rire en lisant ce roman ! Il m'a tellement plu que j'ai dû le lire une quinzaine de fois au début de l'adolescence. Je l'ai aussi récupéré chez mes parents, et il me tarde de le relire !
La couverture est celle de la toute nouvelle édition chez L'Ecole des Loisirs. 


Julia se trouve moche. Aussi, quand on lui dit que Paulus Stern, le garçon le plus beau de la classe, est amoureux d'elle, elle refuse fermement d'y croire. Mais, vrai ou pas vrai, comment faire pour ne pas y penser à longueur de journée ?



5. Le Moine (de Lewis), Antonin Artaud


Je l'avais étudié à la fac en littérature comparée, et j'avais adoré ce roman gothique très sombre. 

À l'époque de l'Inquisition, Ambrosio, prieur du couvent des Capucins à Madrid, est admiré pour sa vertu et la pureté de sa foi. Les fidèles se bousculent pour assister à ses célébrations de messes et tremblent devant ses sermons.
Cet homme rigide et pur ne se sent d'amitié que pour un jeune moine, Rosario. Mais celui-ci va révéler sa véritable identité et la vie du prieur va basculer, entraînant de nombreuses victimes dans les pires infamies...


6. Là où les lumières se perdent, David Joy


Je veux le relire car c'est celui, avec Yaak Valley, Montana de Smith Henderson, qui a fait naître ma passion pour la littérature nord-américaine. C'est une pépite de roman noir, une vraie merveille. Son prochain roman, Le Poids du monde, sort en août 2018.








7. Le Passeur, Lois Lowry


On en reparle depuis quelque temps et c'est tant mieux. J'ai lu l'une des premières dystopies publiées, Le Passeur, lorsque j'avais 12 ou 13 ans. Je l'ai adoré, même si je n'arrive pas vraiment à m'en souvenir aujourd'hui. J'ai hâte de le relire.


Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n existent pas. Les inégalités n existent pas. La désobéissance et la révolte n existent pas. L harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu il est unique. Un destin extraordinaire l attend. Un destin qui peut le détruire.


8. Papillon de nuit, R.J. Ellory


Je voudrais le relire régulièrement parce que c'est un chef-d'œuvre, tout simplement. Une intrigue sublime mêlée d'Histoire américaine, des personnages inoubliables, un style d'une beauté à couper le souffle.

Ma chronique







9. Quelqu'un à qui parler, Cyril Massarotto


En cas de coup de blues, j'adorerais relire ce roman qui nous relie indubitablement à l'enfant qui demeure en nous. Il fait tellement de bien qu'il devrait être remboursé par la Sécurité sociale ! ^^









10. Eleanor Oliphant va très bien, Gail Honeyman

Même s'il est un peu plus triste que le roman de Cyril Massarotto, ce livre possède une qualité rare : celle de faire vivre une personnalité attachante et hors du commun, Eleanor Oliphant. Drôle, très intelligente, touchante, elle est inoubliable. Je n'ai pas eu envie de la quitter lorsque j'ai refermé le livre.








J'espère que cette sélection vous a plu et qu'elle vous aura donné quelques pistes pour de nouvelles lectures.

Et vous, quels livres aimeriez-vous relire ?

A bientôt ^^




4 commentaires:

  1. Ouh la la ,vipère au poing j'ai lue ça au collège, cela ne me rajeunit pas :-)

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui, Quelqu'un à qui parler, si beau :)

    RépondreSupprimer
  3. Le tome 3 est aussi mon préféré de la saga Harry Potter !! J'ai hâte de pouvoir le relire !! :D

    RépondreSupprimer
  4. Il faut absolument que je lise les noces barbares!

    RépondreSupprimer