jeudi 25 mai 2017

Throwback Thursday livresque #31

Le Throwback Thursday livresque est un nouveau rendez-vous inspiré du "Throwback Thursday" d'Instagram, et créé par le blog BettieRose Books.
Le principe est simple : on partage chaque jeudi une lecture qui correspond à un thème donné.
Le récapitulatif des liens se trouve sur le blog de BettieRose Books.

Le thème de cette semaine est :


Une maman exceptionnelle
ou en devenir



J'ai passé en revue toutes mes lectures récentes, et j'ai compris que le choix pour ce thème allait être difficile : les figures maternelles dans mes lectures actuelles sont loin d'être positives... Possessives, énervantes, ultra-protectrices ou bien junkies, alcooliques ou folles (j'ai de bonnes lectures, moi ^^')... J'ai fini par trouver une maman qui porte beaucoup d'importance à sa famille, mais qui est tellement ambitieuse et têtue qu'elle se rapproche de la folie. Il s'agit de Neni dans...



Aux Etats-Unis et au Cameroun, en 2007.
Nous sommes à l'automne 2007 à New-York et Jende Jonga, un immigrant illégal d'origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : après avoir été plongeur et chauffeur de taxi, il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va pouvoir enfin offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains.
Mais rien n'est simple au pays de l'American Dream. Entre Jende, loyal, discret, compétent, et son patron Clark, noyé dans le travail et les difficultés de la banque, se noue une vraie complicité. Les deux familles se rapprochent, mais si les Jonga sont soudés malgré l'épée de Damoclès de l'expulsion, les Edwards sont en proie à de nouveaux problèmes. Pour tous, l'interminable demande d'asile des Jonga et la menace d'éclatement de la bulle des subprimes vont remettre en question leurs certitudes...


Voici venir les rêveurs, de Imbolo Mbue, Belfond, 2016, 300 p., 22 €.


Neni est une femme ambitieuse. Elle rêve de l'Amérique, celle du "Prince de Bel-Air", où tout est possible. Mais elle et Jende, son mari, vont vite se rendre compte que rien n'est simple. Neni est une mère protectrice qui cherche la meilleure vie possible pour sa famille, qui va bientôt s'agrandir. Elle est également très proche des enfants des Edwards. Cependant, son ambition et sa grande détermination à rester en Amérique dévoilent chez elle un comportement instable : elle est vraiment prête à tout, quitte à sacrifier son couple... Neni est véritablement une figure maternelle intéressante.

Voici la conclusion de ma chronique : "Voici venir les rêveurs est un roman résolument actuel sur l'immigration, sur l'espoir d'une vie meilleure, sur l'ambition, sur le rêve, sur l'effort puis sur la désillusion. Jende pensait acheter une maison et une belle voiture, et surtout offrir une meilleure vie à sa femme et à son fils. Neni pensait que la vie américaine était semblable à celle du Prince de Bel-Air. Les Edwards se croyaient invulnérables. Des deux côtés, la réalité les rattrape tous. Elle leur fait comprendre une seule et unique chose : l'importance de la famille. La notion même du "chez soi". Il paraît que ce roman va être adapté au cinéma. J'ai hâte de le voir."

Ma chronique en intégralité, c'est ici !

J'espère que ce petit aperçu vous aura donné envie de découvrir ce roman remarquable.

Je vous souhaite de belles lectures.

A bientôt pour une prochaine chronique ^^









8 commentaires:

  1. Sympa les mères que tu rencontres ! Les personnages principaux doivent s'éclater ☺
    En tout cas, je ne connais pas du tout ce roman, à noter si je le croise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à cause des romans noirs et des thrillers que je lis ^^
      Les mères sont toujours soit folles soit alcooliques, droguées... quelle ambiance :D

      Supprimer
  2. Ah oui je me rappelle quand tu avais parlé de ce livre qui a l'air top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il était sorti pendant la rentrée littéraire 2016 et je l'avais chroniqué à cette période là :)

      Supprimer
  3. Le personnage de Nena comme tu le présente a l'air vraiment intéressant. A noter si je le trouve un jour!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait bientôt sortir au format poche ;)

      Supprimer
  4. Je suis tout à fait d'accord sur ton choix ! Ce livre est une pépite de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord :) J'ai hâte de lire le prochain roman d'Imbolo Mbue.

      Supprimer