dimanche 7 mai 2017

In My Mailbox #29

In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire qui a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C'est le blog Lire ou Mourir qui s'occupe de la gestion du IMM français.


Un SP



Il est des enfances dont l'on n'oserait rêver, comme celle de Shiro Sato. Grandir à Osaka dans l'intimité d'une mère dont les talents de couturière, experte en l'art des corsets, sont la cause d'un incessant ballet de femmes venues essayer leurs somptueux articles. L'expérience, il est vrai, a de quoi fasciner un jeune garçon à l'imagination débordante. Initié à son tour à l'art des couleurs, de la coupe et de la broderie, il sera un élève brillant. Mais, à côtoyer tous les jours des femmes à demi nues, il découvrira que, pour chaque homme, le plus difficile est encore d'apprendre à maîtriser ses désirs. Et cela d'autant plus que, dans le Japon des traditions millénaires, le raffinement et la cruauté voyagent souvent de concert...
Avec ce roman, Roland Brival nous transporte dans un Japon aux multiples facettes. Où l'harmonie de la nature et la sérénité des temples zen côtoient un monde d'un érotisme vertigineux. 

Sato San, le maître des corsets, de Roland Brival, Mercure de France, 272 p., 20 €
Sortie le 11 mai 2017.

Une belle surprise dans ma boîte aux lettres ! J'ai hâte de me plonger dans ce roman. Merci aux éditions Mercure de France !


Je vous souhaite un très bon dimanche et plein de belles lectures.

A demain pour le C'est Lundi habituel ^^




5 commentaires:

  1. Bon dimanche et bonne lecture :)

    RépondreSupprimer
  2. Je te souhaite de faire de belles découvertes livresques :)

    RépondreSupprimer
  3. Le livre a l'air très sympa. J'en lirai ton avis avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connais mais alors pas du tout ! Je viendrai lire ton avis ! Belle journée :-)

    RépondreSupprimer