mardi 7 février 2017

Ces sorties de février qui me tentent le plus

J'ai vu ce genre d'article un peu partout sur la blogosphère, et j'ai décidé... de faire comme tout le monde 😎 Vive l'originalité... Mais même si vous reconnaîtrez certains titres sans problème, peut-être que certains romans de littérature japonaise ou américaine, ou alors des thrillers, iront titiller votre curiosité ? Moi, tentatrice ? Non, moi jamais 😉





Young Adult / Fantasy / Fantastique / SF


Caraval, de Stephanie Garber (Bayard Jeunesse)


Bienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un jeu... Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n'est qu'illusions. Alors prenez garde à ne pas trop vous laisser emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l'on ne se réveille pas...

Sortie le 8 février

Ce mélange entre rêve et réalité m'intrigue beaucoup... Et la couverture est magnifique !





Un Palais d'épines et de roses, de Sarah J. Maas (La Martinière Jeunesse)


En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Sortie le 9 février.



Je lis très peu de réécriture de contes, mais celui-ci m'attire particulièrement.


La Faucheuse, de Neal Shusterman (Collection R')

Les commandements du Faucheur : Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.
" MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... "

Sortie le 16 février.

C'est certainement celui-ci qui me tente le plus. J'ai toujours été attirée par les histoires de la Grande Faucheuse et tout ce qui s'y attache (je ne suis pas morbide du tout ^^). Cette nouvelle série qui a séduit outre-Atlantique semble avoir tout pour me plaire. Enfin, le coup de cœur qu'a eu BettieRose pour ce premier tome me rend encore plus impatiente.


The Curse, de Marie Rutkoski (Lumen)

Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.
Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.



Sortie le 16 février.


Jeu de manipulation, faux-semblants, mensonges... Cela me plaît ! J'espère pouvoir découvrir rapidement cette série très attendue par bon nombre de blogueurs.



Thrillers


Serre-moi fort, de Claire Favan (Pocket)

"Serre-moi fort." Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa sœur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'un effroyable charnier dans l'Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d'une rare violence...

Sorti l'année dernière dans la collection La Bête Noire des éditions Robert Laffont, ce thriller avait frappé les esprits. Comme il sort en poche le 9 février, c'est l'occasion de découvrir la plume de cette auteure.


Dompteur d'anges, de Claire Favan (La Bête Noire, Robert Laffont)

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...
Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...

Sortie le 16 février.
Il me le faut !


Nuit, de Bernard Minier (XO Editions)

Le retour tant attendu du commandant Servaz !
Un face à face angoissant avec Julian Hirtmann, le tueur qu'il poursuit depuis des années...

Sortie le 23 février.


Il me reste à lire Le Cercle et N'Eteins pas la lumière avant de découvrir ce nouvel opus. Mais le nouveau thriller de Bernard Minier sera sur l'étagère de ma bibliothèque cette année si tout va bien :)











Littérature américaine


Lucy in the sky, de Pete Fromm (Gallmeister, collection semi-poche)


Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l'âge adulte. Prise entre l'urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l'amour. Elle découvre par la même
occasion que le mariage de ses parents n'est pas aussi solide qu'enfant, elle l'a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d'une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d'une solide dose de culot, elle s'apprête à sortir pour toujours de l'enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l'équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l'aiment.
Dans un Montana balayé par les vents, c'est la peur au ventre et la joie au coeur que Lucy, pleine de vie, se lance à corps perdu dans des aventures inoubliables.

Sortie le 2 février.

J'apprécie beaucoup les éditions Gallmeister (qui publient de la littérature américaine contemporaine notamment) et ce titre m'intéresse beaucoup car il parle d'adolescence et du Montana de Smith Henderson.



Le Dernier baiser, de James Crumley (Gallmeister)

Pour Sughrue, privé officiant à Meriwether dans le Montana, ce contrat avait tout d’une aubaine. Budget illimité pour écumer les bars des États-Unis à la recherche de Trahaerne, auteur à succès porté sur les fugues autant que sur la boisson. Sitôt l’écrivain débusqué dans un bar miteux de la côte Ouest, Sughrue se trouve chargé d’une nouvelle enquête : il doit retrouver la trace de Betty Sue Flowers, jeune fille énigmatique disparue dix ans auparavant. La compagnie de Trahaerne étant plutôt agréable, notre privé embarque l’alcoolique dans son périple. Mais il ne pouvait prévoir sa fascination grandissante pour la disparue ni les ramifications sans fin de cette affaire où tous semblent sans cesse se jouer de lui.
Le Dernier Baiser,  roman emblématique du géant américain James Crumley, met en scène pour la première de ses aventures un détective inimitable qui balade son lecteur aux quatre coins de l’Ouest américain.


Sortie le 2 février.

Un roman noir comme je les aime :)




Bénis soient les enfants et les bêtes, de Glendon Swarthout (Gallmeister - semi-poche)


Ils sont six adolescents à s’être rencontrés dans ce camp de vacances en plein cœur de l’Arizona. Leurs riches parents ne savaient pas quoi faire d’eux cet été-là, et ils ont décidé d’endurcir leurs rejetons en les envoyant au grand air comme de “vrais cow-boys”. Au sein du camp, ces enfants deviennent vite inséparables. Cette nuit-là, alors que tout le monde est endormi, ils ont une mission à accomplir, un acte de bravoure qui prouvera au monde entier leur valeur. Et ils iront jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer.

Sortie le 2 février.

Je suis curieuse de savoir ce que ces adolescents doivent accomplir comme mission...







Littérature japonaise

L'Hiver dernier, je me suis séparé de toi, de Fuminori Nakamura (Picquier)

Un journaliste est chargé d'écrire un livre sur un photographe accusé d'avoir immolé deux femmes, mais pourquoi l'aurait-il fait ? Pour assouvir une effroyable passion, celle de photographier leur destruction par les flammes ? A mesure que son enquête progresse, le journaliste pénètre peu à peu un monde déstabilisant où l'amour s'abîme dans les vertiges de l'obsession et de la mort. Un domaine interdit où il est dangereux, et vain, de s'aventurer...
Dans ce roman noir qui flirte avec le roman gothique pour mieux nous faire frissonner, les apparences sont toujours pires que ce qu'elles semblent, les poupées sourient étrangement et le rouge est celui du sang. Seule est certaine l'attirance pour la perdition.


Sortie le 2 février.




Revolver, de Fumonori Nakamura (Picquier poche)

Un soir de pluie, un étudiant découvre le corps d'un homme sous un pont. Près de lui repose l'arme qui l'a tué. Ou avec qui il s'est donné la mort. Un lawman mk iii 357 magnum ctg.
Cette rencontre submerge l'étudiant d'une joie si intense qu'il lui semble que son coeur va se déchirer en deux. Ce revolver d'une beauté magnétique va le révéler à lui-même. Faire surgir à la lumière les zones d'ombre de son enfance, ouvrir un monde enclos en lui, l'emmener vers un ailleurs.
Comment résister à l'appel d'un instrument conçu pour ôter la vie, fabriqué de sorte à faciliter ce geste, dont la pureté des formes répond au besoin de faire feu et tuer ?
Entre le jeune homme et le revolver grandit une histoire d'amour dont le récit épouse les moindres variations avec une précision envoûtante, tel un parfait et effrayant diamant noir luisant dans la nuit.

Sortie le 2 février.




Voilà pour ce petit aperçu des sorties qui m'intéressent ce mois-ci !

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter de très belles lectures. Si d'autres sorties vous font envie, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaire !

A bientôt pour une prochaine chronique ^^





8 commentaires:

  1. Toute les sorties YA dont tu parles me font super envie :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma coupinaute,
    Ah non, si toi aussi tu deviens une vile tentatrice, on ne va plus s'en sortie.....
    Bon forcément La faucheuse et The curse mais étrangement Dompteurs d'anges qui a l'air terrible d'après son résumé.
    Bisousssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle,
      Dur de résister à la tentation avec toutes ces belles sorties :/
      On a les mêmes goûts en matière de YA ;)
      Très bonne journée à toi et à très vite !
      Gros bisous

      Supprimer
  3. Ben voilà, tu viens de me faire rajouter Caraval à la whishoppinglist x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est un excellent choix, même si je ne l'ai pas encore lu :)

      Supprimer
  4. Ta sélection américaine me tente aussi beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Le Dernier Baiser qui me tente le plus :)

      Supprimer