dimanche 6 novembre 2016

In My Mailbox #04

In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire qui a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C'est le blog Lire ou Mourir qui s'occupe de la gestion du IMM français.



Un achat d'occasion...


Lorsqu'un homme horriblement défiguré frappe à la porte d'Amaterasu Takahashi et qu'il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s'il dit la vérité ? 
Ce qu'elle sait c'est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu'elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines. Avec l'arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord.
Elle qui a quitté son pays natal, le Japon, pour les États-Unis se remémore ce qu'elle a voulu oublier : son pays, sa jeunesse et sa relation compliquée avec sa fille. L'apparition de l'étranger sort Amaterasu de sa mélancolie et ouvre une boîte de Pandore d'où s'échappent les souvenirs qu'elle a laissé derrière elle...




Deux réceptions via NetGalley...


En 1855 et en 1990, Roumanie.
Elle y vit, Maia, à l'hôtel Universal. Et la jeune femme nous entraîne au cœur de ce repère estudiantin, qui accueille des personnalités aussi attachantes que déroutantes : il y a Aliona, la voyante, et son amant Vasile, qui l'exploite à la manière d'un souteneur. Il y a Pavel Dreptu, l'incroyable professeur de lettres, qui subjugue autant qu'il irrite son auditoire. Il y a la Finlandaise anorexique, dont les orgasmes en cascades résonnent dans tout l'hôtel. Il y a Le Mohican, qui a voulu faire le grand plongeon... On les voit vivre, s'essouffler et s'aimer, ces incroyables pensionnaires de l'hôtel Universal. Jusqu'à ce que la mort de l'un d'eux survienne, rompant l'équilibre et bousculant les passions.
Mais pour Maia, l'hôtel Universal c'est aussi la tradition familiale. Elle se souvient des longs après-midis passés à côté de sa grand-mère Maria, qui s'adonnait à la préparation rituelle de la confiture de roses, véritable secret de famille. Tous les ans, Maria faisait revivre l'épopée de ce cher Vasile Capşa, futur grand confiseur de Bucarest et incorrigible voyageur, dont les expéditions commerciales l'ont conduit jusqu'au Proche Orient, à la recherche du meilleur chocolat. Ce même Vasile, qui a fait de l'hôtel Universal l'un de ses points de chute.
Pour Maia, aphasique, ce n'est qu'en racontant l'histoire de l'hôtel Universal, tour à tour auberge, hôtel de passe et cité universitaire, qu'en plongeant dans les entrailles de ce lieu aussi mythique que destructeur, qu'une reconstruction psychique peut se laisser entrevoir...



Dévastée par la mort de son mari Joel, assassiné par un inconnu, Saffron subit un nouveau choc quand elle apprend que Phoebe, sa fille de quatorze ans, est enceinte. Entre la mère et la fille, les relations sont orageuses : Phoebe s'est enfermée dans le mutisme, allant jusqu'à demander à un professeur d'annoncer la nouvelle de sa grossesse à sa mère. Soucieuse de ne pas perturber davantage l'adolescente et de la laisser libre de sa décision quant au bébé, Saffron tente de faire face, sombrant toutefois dans le trouble qui la ronge, la boulimie-anorexie.
Comme si le quotidien n'était pas déjà assez lourd, voici qu'elle reçoit des lettrées, signées "A", d'une inconnue qui, entre menaces et confidences, lui révèle une face de son mari qu'elle ne soupçonnait pas.
Qui est "A" ? Quels liens entretenait-elle avec Joel ? Quel rôle trouble joue Imogen, que Saffron considérait comme sa meilleure amie ? Qui est le père du bébé de Phoebe ?
Bien décidée à faire la lumière sur le passé de son mari pour mieux renouer avec sa fille, Saffron va se lancer dans une course-poursuite de tous les dangers...

Merci à NetGalley et aux éditions Belfond !


Bon dimanche à tous !




14 commentaires:

  1. Je ne connais pas tes nouveautés mais je te souhaite de belles lectures

    RépondreSupprimer
  2. bon dimanche et surtout bonnes lectures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Karline, belles lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Jostein, bonnes lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  4. J'ai eu "Signé A" également...
    Je te souhaite de très belles lectures et un bon dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu en librairie que Signé A est un gros pavé. A voir! Bon dimanche et très belles lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  5. Belles réceptions! Bonnes lectures! :)

    RépondreSupprimer
  6. De chouettes acquisitions :)
    Bonnes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anaïs ! Bonnes lectures à toi aussi :)

      Supprimer
  7. J'ai hésité à demander Hôtel Universal mais j'ai déjà trop de lectures en retard mais le résumé me faisait vraiment beaucoup envie. Belles lectures ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai sollicité ces deux titres alors que j'ai beaucoup de retard aussi... Je ne suis pas raisonnable :/
      Belles lectures à toi aussi ! Bisous !

      Supprimer